dimanche 13 janvier 2008

Chassez le naturel

Début d'année un peu chaotique, après le retour des vacances.
J'avais fait le voeu (résolution de saison) de me désintoxiquer des aiguilles quelques jours, comme au temps lointain où je fumais, et que j'arrêtais quelques temps, pour m'assurer que c'était encore possible.
Et alors?
Une semaine d'abstinence, la rencontre du concept de "shenpa", et les doigts me démangent. Je n'ai quand même pas pu m'interdire totalement de jeter quelques coups d'oeil à mes sites et blogs favoris, et d'acheter une collection d'aiguilles en bambou (60 en tout- mon amoureux effaré se pose des questions; mon totem est-il le hérisson, comme le sien le lion?)
Une semaine donc, et je me demande si c'est bien raisonnable de continuer ce régime. Après tout le shenluk, ce n'est pas de s'affamer, mais de déguster. Je reprendrai donc le délicieux mohair rouge façon Nastassja Kinski dans Paris Texas, pour m'en faire un douce écharpe.



After completing the "magic mushroom beret" as it is called by my family, I decided to take a break to test the limits of my addiction to the stuff. A week later I am getting unbearably itchy fingers, so it's back to the needles.

1 commentaire:

jp a dit…

Attention que les chasseurs ne te prenne pas pour un drôle d'oiseau...