dimanche 24 juillet 2011

L'oeuvre au noir

Je ne sais pas trop pourquoi, mais la nouvelle de la mort d'Amy Winehouse m'a touchée ce matin, plus profondément que je n'aurais imaginé. Quelque chose dans ses chansons parle à toutes les femmes, peut-être. Alors on regarde les corbillards de la vidéo d'un autre oeil :

video
I know this may sound rather anecdotal when you think of the horror in Norway. Just another victim in a private tragedy, albeit one played out in the public eye, and probably made much worse by it, does not compare with dozens of deaths at the hand of a madman with his head full of extremist notions fuelled by the ambient xenophobia and hate. But still, I feel sorry for the woman.

2 commentaires:

junior a dit…

tiens c'est une version "censurée", enfin en tout cas écrémée, si tu tends l'oreille...

christine a dit…

Même chanson, mais versions différentes. Moi aussi elle me touche profondément.
Et en plus, je te décerne un Stylish Blogger Award. A toi de jouer....